Le mot du président

L'

Association pour la Sauvegarde et la Promotion de la Culture Guidar (GUMA- ASPROCG) franchit une nouvelle étape dans son développement, avec la mise en placede son site web ou site Internet,http://www.guma-asprocg.org.

La justification de la mise sur pied d’un site web pour notre association paraît probablement évidente pour tous ceux qui y accèderont. Dans le document de travail du 07 mai 2007, document de réflexion qui sous-tendait le projet de création d’une association pour la défense et la promotion de la culture guidar, nous avions listé un peu plus d’une trentaine d’actions ou activités à mener pour l’atteinte de cet objectif et, la création d’un site Internet était la première action citée. En effet, le site web permettra de faire connaitre la culture guidar, aidera à sa sauvegarde et à sa promotion. Comment la culture se transmettait-elle dans la société guidar ? Assurément, par la voie orale. Les parents en causant entre eux ou en s’adressant directement à leurs enfants, permettaient à ces derniers de s’éduquer, d’appendre les éléments de l’histoire et de la culture de leur peuple. De nos jours, les enfants nes’assoient plus aux côtés de leurs parents. Ils sont dans leurs coins, en train de regarder la télé, de se délecter des jeux vidéos ou de la musique techno, sinon en train de surfer sur Internet, lorsqu’ils n’étudient pas. Point donc d’occasion d’écouter les parents. Par conséquent, si nous avons un message à transmettre à nos enfants, le moyen le plus sûr est l’outilInternet.

Aujourd’hui, la culture et notamment la langue sont véhiculées à travers les grands médias que sont les journaux écrits, les radios et la télévision, qui ont pratiquement détrôné le traditionnel livre, même si ce véhicule de connaissances fait encore de la résistance, en particulier grâce à l’école. Mais ces médias ne sont pas à la portée de petites associations comme GUMA-ASPROCG qui ne disposent pas de moyens financiers. L’argent reste l’arme fatale par laquelle les cultures dominantes écrasent les autres. Un site web paraitactuellement (et le deviendra chaque jour davantage) le moyen le plus populaire et le plus accessible aux petites associations pour atteindre leur cible, en particulier la jeunesse. Grâce à ce site web, nous pouvons faire connaître tous les aspects de notre culture, de la cuisine à la danse, en passant par la langue, les arts et métiers, etc. Nous allons sauvegarder nos contes, y décrire et codifier les rites et cérémonies. Nous allons discuter de notre culture, y intégrer les aspects nécessaires copiés dans d’autres cultures, l’en expurger de ses élémentsnégatifs.

A travers son site web, qui est aujourd’hui un puissant élément de marketing pour les entreprises et les associations, GUMA-ASPROCG gagnera énormément en visibilité. Elle se fera connaître de ses enfants à travers le monde entier ce qui permettra d’augmenter lenombre de ses adhérents ainsi que les contributions tant intellectuelles quefinancières.

Ce site a été conçu et est produit grâce à la contribution éminente de nos frères en France et notamment de Yacoubou Waolany, ingénieur en informatique, habitant une commune de la région lilloise en France, consultant pour la commission européenne à Bruxelles et professeur à l’Institut universitaire catholique St Jérôme de Douala. En s’investissant ainsi à travers cet outil dont il est un des experts de très haut niveau, notre frère fait avancer la cause de la culture guidar. Je lui exprime ici la profonde reconnaissance de tout le peuple guidar. Il nous reste maintenant l’exploitation de ce site. C’est une étape à laquelle tout le monde est appelé à participer en alimentant les différentes pages du site, et notamment les pages connaissance de la culture guidar, bibliothèque, forums-débats, actualités et presse. En envoyant des informations de qualité, nous rendrons ce site attrayant et ferons connaître non seulement la culture et le pays guidar, mais également cette partie du Cameroun et du Tchad où viventles.

Guidar. Les jeunes qui sont reliés entre eux par divers réseaux sociaux feront œuvre utile en faisant connaitre ce site et en y contribuant. Ils y trouveront des réponses aux questions qu’ils me posent souvent dans le cadre de leurs travaux de recherches sur la cultureguidar.

J’invite donc tous les Guidar et tous les amoureux de la culture africaine à se servir de cesite pour mieux connaître et promouvoir la culture guidar, un pan de la culture del’humanité.

 

Dr Albert Douffissa

Président du Bureau Exécutif deGUMA-ASPROCG